40ème session ordinaire du Conseil d’Administration du Bureau Malien du Droit d’Auteur

Juil 25, 2021 Actualités

La salle de réunion du Ministère de la Culture de l’Artisanat et du Tourisme, a abrité ce vendredi 19 mars 2021, la 40ème session ordinaire du Conseil d’Administration du Bureau Malien du Droit d’Auteur sous la présidence de Madame Kadiatou KONARE, Ministre dudit département, Présidente du Conseil d’Administration.

Dans son discours d’ouverture, le Ministre de la Culture de l’Artisanat et du Tourisme a rendu un vibrant hommage à la communauté des créateurs du Mali. Dans sa traditionnelle présentation de condoléances aux proches et familles des créateurs disparus, la Présidente du conseil a ému une pensée particulière pour Adam Thiam, qu’elle reconnait journaliste talentueux mais avant tout amoureux des arts et ami fidèle des créateurs qui nous a quittés dans la nuit de ce jour.

Le ministre a aussi évoqué certaines difficultés liées surtout à la réticence des utilisateurs au paiement des redevances de droits d’auteur et droits voisins ainsi que la diminution drastique de la subvention accordée par l’Etat au titre de l’appui à la création artistique.     

Il a ensuite présenté les travaux de la 40ème session qui s’étalent comme suit :

–  l’examen et l’adoption du compte rendu de la 39e session,

–  l’adoption du rapport d’activités 2020,

–  l’adoption de l’exécution du budget 2020 ;

–  l’examen et adoption du programme d’activité 2021,

–  l’examen et l’adoption du projet de budget 2021 et enfin

–  l’examen et l’adoption des états de répartition 2020.

Le Budget prévisionnel de l’année 2021 s’élève en recettes et en dépenses à la somme de sept cent quatre-vingt-treize millions huit cent cinquante-deux mille trois cent trente-deux francs CFA (795 852 332 FCFA).

Ce budget programmes 2021 a été élaboré en fonction de l’assiette de perception des redevances de droits d’auteur et de droits voisins.

Pour réaliser ce budget, le Ministre a exhorté tous les utilisateurs d’œuvres littéraires et artistiques à s’acquitter des redevances de droits d’auteur et droits voisins afin de stimuler la créativité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *